Avis sur le handicap

Je pense que les personnes handicapées demeurent à part entière des êtres humains qui ont le droit d’aspirer au bien être et de réclamer ce droit au même titre que les personnes considérées comme normales. Pour moi, c’est l’ignorance aveuglante, l’abandon, la superstition, la crainte, la mauvaise foi, et la haine gratuite qui ont très souvent compté parmi les facteurs sociaux qui isolent les handicapés et font obstacle à leur épanouissement social. Je le répète, il n’existe pas de personnes handicapées mais plutôt ‘’ Personne Autrement Capables’’. Il est temps de s’en rendre compte. In fine, j’invite les personnes handicapées à prendre conscience de leurs situations. Ceci exige d’eux, quel que soit le type de handicap, l’unité et la convergence dans la lutte pour la défense de leurs droits. Aussi, doivent- ils oser engager des initiatives propres pour détromper la perception défavorable voire discriminatoire que la société a d’eux car ‘’ être handicapé n’est pas une fatalité’’, ainsi chantait l’artiste béninoise de talent rare feue Zouley Zangaré, handicapée elle aussi.

Noé Kassius DOTOU Journaliste

Le handicap à mon humble avis semble représenter une fatalité vue de l’extérieur et même parfois de l’intérieur. Mais au même moment, il représente une bénédiction pour certains parce que j’en ai connu dont leur vie a changé positivement face à leur handicap. Que dire, ceux qui savent y faire face et vivre cela de façon positive et désinvolte trouve la force d’aller de l’avant peu importe les hauts et les bas.

Rhiim SEIDOU Etudiante en économie

Je crois que les personnes handicapées devraient bénéficier du même traitement que celles qui ne le sont pas. Pour qu’elles n’abandonnent pas leurs combats, elles doivent être soutenues par leurs familles, proches et amies. Elles ne doivent pas constituer l’objet de nos causeries en groupe. Je crois aussi qu’une insertion de leurs personnes dans la société passe nécessairement par une considération de notre part.
Nous devrons leur apporter notre soutien sans condition

Rock-Marc SOSSOU

Le handicap désigne la limitation des possibilités d’interactions avec son environnement, causé par une déficience qui provoque une incapacité, permanente ou non favorisant des difficultés morales, intellectuelles, sociales et physiques. De nos jours, la plupart des gens ont une vision restreinte, voire clichée du handicap en imaginant automatiquement une personne en fauteuil roulant avec des malformations physiques ou une canne blanche à la main. Il ne faut cependant pas oublier qu’un handicap n’est pas toujours visible! 80% à 85% des personnes handicapées sont atteintes d’un handicap invisible. Une majorité pas toujours reconnue et pourtant non négligeable. Et c’est la raison fondamentale pour laquelle nous devons nous familiariser. Tout part de la considération psychologique du terme pour s’étendre à notre comportement social. Puisque, ce sont des humains et surtout ce qu’il ne faut pas oublier est que d’un jour à l’autre tout le monde peut se voir handicapé.

Harold Jeff MEDOADOKON, Téléconseiller à Média Contact

Comme le dit Stephen Hawking, Artiste, Astronome, écrivain scientifique (1942 – 2018) : “Le handicap ne peut pas être un handicap”, j’arrive à voir autrement les personnes handicapées qui ne l’ont choisi de l’être.
Je me rends à l’évidence que n’importe qui peut le devenir du jour au lendemain. Et donc, pourquoi ne pas les considérer comme les autres dans la société en leur offrant les mêmes chances que les personnes valides?
Les personnes handicapées devraient se concentrer sur les choses que leur handicap ne leur empêche pas de faire sans regretter ce dont elles sont incapables. Elles doivent s’intégrer dans la société sans craindre d’être rejetées par certains.
Aujourd’hui, tout le monde a besoin de tout le monde. En fuyant le handicap ou une personne handicapée, on s’isole. Quand je pense que certains considèrent qu’il y a des êtres qui sont inférieurs simplement parce qu’ils sont en situation de handicap, je l’assimile comme une forme de racisme.
Les personnes en situation de handicap doivent être traitées équitablement comme les autres. Il est recommandable de mener des actions de sensibilisation, pas pour amener des quidams à les accepter dans la société, mais pour leur montrer que le handicap n’est pas une fatalité. Tant qu’ils vont saisir ce concept, la discrimination va un peu baisser de taux dans la société.

Carinos S. Y. CHANHOUN, Journaliste

Le handicap est vu comme un moyen pour ne pas évoluer ou ne pas avancer dans sa vie! Il y a des personnes handicapées qui ne veulent rien faire tout simplement parce qu’elles se sentent complexées et mal vues à cause de leurs handicaps! Mais je pense que ça ne devrait pas être un moyen pour ne rien faire, car il y a des personnes handicapées qui ont réussi aujourd’hui! Alors je trouve que l’action que vous posez dans SANS DIFFERENCE est une belle chose afin de vous valoriser! Vous aurez des critiques mais tenez bon.
Courage!

Josephine Mariette HOUBACLON

Le handicap est considéré par la plupart des gens comme une malédiction du fait des efforts supplémentaires qu’il exige de la personne affectée et parfois de son entourage. Mais cette vision varie d’une région à une
autre. La chose est vécue plus facilement dans les pays qui offrent de meilleures conditions de prises en charge. Mais dans les pays comme les nôtres, les personnes en situation de handicap sont vite stigmatisées et parfois écartées dans la société. Seules les personnes handicapées qui sont positives prennent leurs situations comme un défi à eux lancé par la nature et se battent pour trouver leur place dans la société. Quant aux autres ils sont livrés à la fatalité.

Jocelyne SEGLA

Ce sont des personnes comme nous… 

Vous savez, à un certain moment de la vie on fait face à certaines situations difficiles et je crois que c’est la situation difficile à laquelle elles font face. Quel que soit ce que nous vivons comme 

situation, nous qui ne sommes pas handicapés, on trouve toujours la force de surmonter cette situation. Je pense donc qu’elles peuvent aussi surmonter leur handicap même si ce n’est pas facile et se battre pour atteindre leurs objectifs, accomplir leur destinée par la grâce de Dieu

Fêmi ZOUNDÉ, Etudiante en droit à l’UAC

Shalom. Les personnes en situation de handicap doivent jouir des mêmes droits que nous les biens portants. Elles sont des hommes comme nous. Elles doivent être traitées de la même manière que nous. Nous savons combien de fois ces personnes sont chères devant Dieu….
Être handicapé n’est pas synonyme d’échec…

Janvier ODOU Étudiant : Anglais 3(option : linguistique)

Les personnes en situation de handicap sont comme tout le monde. Elles réfléchissent comme les autres et parfois mieux, hormis le fait qu’elles n’ont pas toutes les facultés physiques en place, cela ne les empêche pas de se surpasser et de surmonter les éventuels barrages psychologiques qu’elles ont. Je finis en soulignant que pour réussir en étant une personne avec un handicap, il faut accepter ce que l’on est et en faire une force, un avantage.

Narcisse ZANOU, Analyste programmeur